fbpx

La PNL c’est quoi?

“La définition de la folie, c’est de refaire toujours la même chose,
et d’attendre des résultats différents.” Albert Einstein

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) est un ensemble d’outils permettant de recoder la structure d’un comportement, d’une émotion ou d’une croyance pour que ce soit plus adapté à ce qu’une personne souhaite mettre en place.

  • Programmation : nous créons, à partir de nos expériences de vie, des habitudes, des automatismes corps-esprit. Nos comportements ont une structure, que nous pouvons alors apprendre à modifier s’ils ne conviennent pas, ou à transférer dans un autre domaine de la vie lorsqu’ils fonctionnent bien.
  • Neuro : tous les automatismes que nous mettons en place sont mémorisés grâce à notre système nerveux et à nos cinq sens. Notre mémoire est faite d’images, de sons, de goûts, d’odeurs, de sensations.
  • Linguistique : nos automatismes se manifestent à travers nos comportements et notre langage. Grâce au langage, nous structurons nos expériences, et nous pouvons modifier ce langage pour modifier la perception que nous avons de nos expériences.

Les présupposés de la PNL

La PNL se base sur 11 présupposés, dont voici mes préférés et ceux que j’applique en séance :

  • La carte n’est pas le territoire : chaque être humain a sa carte du monde au travers de ses sens et des filtres qu’il a mis en place très jeune dans sa vie en observant autour de lui. Il n’y a pas de carte meilleure qu’une autre.
  • Tout comportement est sous-tendu par une intention positive 
  • On ne peut pas ne pas communiquer : le verbal représente seulement 7% de la communication, le para verbal et le non verbal représentent donc les 93% restants !
  • Nous ne sommes pas nos comportements : nos comportements ne sont pas notre nature mais des réactions ou habitudes apprises
  • Corps et esprit agissent l’un sur l’autre
  • Il est possible de reproduire les performances des autres : nous pouvons apprendre en modélisant les comportements efficaces des autres qui excellent dans un domaine.
  • Le sens de ce que nous communiquons est dans la réponse que nous obtenons : nous pouvons apprendre à communiquer autrement pour s’adapter à la vision du monde de nos interlocuteurs et obtenir des réponses différentes
  • Plus on a de choix, mieux c’est : cela permet de s’adapter à plus de situations. Un des objectifs de la PNL est de donner aux individus plus d’options, plus de choix et de les rendre plus flexibles.
  • Chaque personne a en elle toutes les ressources pour obtenir ce qu’elle veut : il faut simplement apprendre à les découvrir et à les utiliser. Les limites d’une personne ne sont que la représentation qu’elle s’en fait.
  • L’échec n’existe pas, il n’y a que du feedback
  • Si vous n’atteignez pas votre objectif avec un comportement, changez ce comportement… Essayez autre chose !

La PNL en séance

Dans mes accompagnements, j’utilise certains outils de changement et d’apprentissage de la PNL en état d’hypnose, voie royale pour communiquer avec l’inconscient et installer des changements qu’il est parfois difficile de mettre en place consciemment.

La PNL a été créée par Richard Bandler, psychologue, et John Grinder, linguiste, à partir de l’observation de trois grands thérapeutes excellant chacun dans leur domaine : Milton H. Erickson (père de l’hypnose moderne), Virginia Satir (spécialisée dans les thérapies familiales) et Fritz Perls (fondateur de la Gestalt-thérapie). Sur la base de ces observations, ils ont inventé des techniques de changement basées sur l’excellence.

Dans les présupposés de la PNL, il y en a deux que je trouve essentiels et que j’applique dans mes séances… et dans la vie en général :

  • La carte n’est pas le territoire : déjà parce que les plupart des conflits proviennent de la confusion que nous faisons à croire que tout le monde fonctionne comme nous. Ensuite, en séance, cela me permet de vous rejoindre dans VOTRE carte du monde et de vous accompagner à regarder les choses sous d’autres angles possibles, afin de vous redonner de la liberté de choix. C’est dans la représentation du monde que nous avons que se trouvent souvent les limites que nous rencontrons, les choses qui nous empêchent d’avancer !
  • Toute réaction émotionnelle, tout comportement, a une intention positive. Et tant que nous ne le voyons pas, tant que nous rejetons cette chose-là chez nous, nous ne pouvons nous en libérer. Lorsque l’on est prêt à entendre, accueillir, accepter, que cela raconte quelque chose de vraiment beau et important, nous sommes enfin prêts à garder ce qu’il y a de positif, et à se libérer du comportement ou de la réaction qui ne nous convient pas.

Découvrir les autres outils