fbpx

Arrêter de fumer avec l’hypnose

Vous en avez marre de fumer chaque jour, de vous répéter constamment que ce serait bien d’arrêter, et de vous retrouver inlassablement chaque jour à fumer quand même ?
Vous n’en pouvez plus de l’odeur dans votre intérieur, sur vos vêtements ?
D’avoir à vous demander si il vous en reste assez pour la soirée, pour le week end  ou si vous devez courir au bureau de tabac ? De vous sentir prisonnier ? de savoir que vous faites du mal à votre santé et de continuer quand même ?

Vous voulez, une bonne fois pour toutes, vous libérer de la cigarette qui prend trop de place dans votre vie et vous empoisonne, être en bonne santé, que cela sorte de votre tête.

Comment vous avez appris à fumer ?

Votre cerveau a appris à fumer… et il peut désapprendre !

Tous les comportements que nous avons ont été appris. Nous les avons mis en place à un moment de notre vie parce qu’ils répondaient à un besoin, souvent inconscient.

Prenons un exemple : imaginons que vous ayez fumé pour la 1ère fois pour faire comme les copains. Une partie de vous a peut-être appris que fumer = être avec les autres, partager quelque chose. Bien des années plus tard, cela ressemble à une habitude, mais le fait de continuer peut très bien être tenu par cela.

Un autre exemple : vous avez peut-être commencé à fumer pour faire comme les grands, pour défier l’autorité.. et peut-être que la cigarette est un moyen détourné de vous affirmer ou de garder un lien avec la période de l’adolescence qui est signe d’insouciance.

Ce ne sont que des exemples et il y autant de façons et de raisons de fumer que de fumeurs !

Alors certes la cigarette fait partie des addictions, mais les études montrent que la sensation de manque en elle-même ne dure pas plus de quelques jours. Il y a donc bien souvent d’autres raisons inconscientes que la peur du manque qui empêchent d’arrêter.

Un travail à plusieurs niveaux

Comme tout comportement, je considère le fait de fumer comme un symptôme. Il peut en effet y avoir une part d’habitude qui s’est installée, et la plupart du temps il y a aussi une cause sous-jacente, quelque chose que la cigarette permet, un besoin inconscient auquel elle répond.

Dans les grandes lignes, le comportement de fumer :

  • S’est installé à un moment donné car il répondait sans doute à un besoin inconscient important pour vous
  • Peut être lié à la gestion de certaines émotions, telles que le stress, le sentiment de solitude ou la tristesse ou autre

Chaque suivi autour de l’arrêt de tabac est donc personnalisé. Je vous accompagne sur la partie comportementale et les habitudes, sur les émotions qui sont liées, sur le besoin inconscient auquel ce comportement répond.

Je vous questionne sur la manière dont vous fumez, et vous accompagne à la découverte des raisons sous-jacentes pour lesquelles vous fumez, vous avez du mal à arrêter, ou vous reprenez chaque fois.

La cigarette vous permet certainement quelque chose. Il s’agit alors de savoir à quel besoin elle répond, afin de pouvoir y répondre d’une autre manière et de pouvoir enfin vous libérer.

Pourquoi je ne travaille pas comme certains praticiens sur le dégoût du tabac ? Parce que cela reviendrait à mettre un pansement.. et que se passe-t-il quand le pansement s’en va ? Soit on recommence à fumer, soit on compense autrement… d’où les idées que l’on peut entendre « si tu arrêtes de fumer tu vas grossir », par exemple. Ou « ca va être difficile, tu seras toujours tenté de recommencer ! ».

Un accompagement sur plusieurs séances

Je propose un suivi sur plusieurs séances. En moyenne un arrêt tabac se fait sur 3 ou 4 séances. Le nombre dépendra de votre rythme, de comment vous fonctionnez et des choses qu’il y a à travailler.

Certaines personnes arrêtent en une séance, d’autres en 6. Et respecter le rythme qui vous convient le mieux, c’est  généralement vous garantir de devenir non-fumeur en toute sérénité et pour de bon.

Petite mise au point sur la volonté

J’entends parfois « Je n’y arrive pas, je crois que je n’ai pas assez de volonté ».. les choses ne sont pas si simples ! Imaginons que vous considériez la cigarette comme votre meilleure amie, celle qui ne vous a jamais lâchée, tout en sachant qu’elle vous fait du mal par d’autres côtés. Est-ce si facile ?

Alors certes, la motivation et l’investissement sont essentiels dans une démarche d’arrêt tabac, pas la volonté telle qu’on l’entend habituellement.

Comment je vous accompagne lors d’un arrêt tabac

Sur la partie comportementale pour désactiver tout ce qui correspond à l’habitude

Sur les émotions éventuelles pour que vous garantir de devenir non-fumeur en toute sérénité

Sur le besoin inconscient qui fait que vous fumiez pour que vous deveniez un non-fumeur définitivement,
sans recherche de compensation sur autre chose (exemple : la nourriture)

D’autres applications

Vous souhaitez me rencontrer ou avoir d’autres informations ?